baillement.com
baillement.info
yawning.info
logo
Mardi 1 juin 2021
la lettre d'information du site baillement.com N°200
Si vous ne voyez pas les images, cliquez ici pour lire cette lettre dans votre navigateur.
If you cannot see pictures below, to view the email in your web browser click here
baillement.com est libre d'accès, base documentaire pour comprendre, chercher, travailler

Facial displays in red-capped mangabeys (Cercocebus torquatus): Repertoire, social context, and potential intentionality
Aychet J, Blois-Heulin C,
Palagi E, Lemasson A.
J Comp Psychol.
2021;135(1):98-113.
 

 Yawning as communicative function of red-capped mangabeys' facial displays
 
Primate communication relies strongly on the visual modality, notably through the production of a wide range of expressive facial signals. The authors investigated here the facial display repertoire of a relatively little-studied cercopithecid species, red-capped mangabeys (Cercocebus torquatus), and questioned whether their facial displays were dependent on social contexts and accompanied by indices of intentionality. Although the dual intentional and emotional use of apes' facial expressions has recently been suggested, the question of whether monkeys produce facial expressions intentionally to communicate remains open. They described 6 facial displays produced by captive red-capped mangabeys in social contexts. They are based on movements of the mouth, eyebrows, and ears, possibly graded in intensity and produced independently or in combination. They showed that most of the facial displays were produced preferentially in specific social contexts and that repertoires varied with subjects' characteristics, highlighting the communicative function of these displays. Moreover, behavioral markers of intentionality commonly used in gestural studies were found to accompany the production of some of the facial signals observed. Particularly, playful "open mouth" appeared strongly associated with intentionality indices, as previously noticed in ape species. All other facial displays, except yawns, did not exhibit all defined intentional indices but were, at least, directed toward a recipient. Interestingly, yawns presented different variants of intensity associated presumably with different social functions. Altogether, these results emphasize the communicative function of red-capped mangabeys' facial displays and provide a basis for further research on their intentional communication.
 
La fonction de communication du bâillement chez le mangabeys
 
La communication des primates repose fortement sur la modalité visuelle, notamment à travers la production d'une large gamme de signaux faciaux expressifs. Les auteurs ont étudié ici le répertoire d'affichage facial d'une espèce de cercopithécides relativement peu étudiée, les mangabeys à tête rouge (Cercocebus torquatus), et nous nous sommes demandé si leurs affichages faciaux dépendaient des contextes sociaux et étaient accompagnés d'indices d'intentionnalité. Bien que la double utilisation intentionnelle et émotionnelle des expressions faciales des singes ait récemment été suggérée, la question de savoir si les singes produisent des expressions faciales intentionnellement pour communiquer reste ouverte. Ils décrivent 6 affichages faciaux produits par des mangabeys à tête rouge captifs dans des contextes sociaux qui sont basés sur des mouvements de la bouche, des sourcils et des oreilles, éventuellement gradués en intensité et produits indépendamment ou en combinaison. Ils ont montré que la plupart des affichages faciaux étaient produits préférentiellement dans des contextes sociaux spécifiques et que les répertoires variaient selon les caractéristiques des sujets, mettant en évidence la fonction communicative de ces affichages. De plus, des marqueurs comportementaux d'intentionnalité couramment utilisés dans les études gestuelles se sont avérés accompagner la production de certains des signaux faciaux observés. En particulier, la "bouche ouverte" ludique est apparue fortement associée aux indices d'intentionnalité, comme cela a été remarqué précédemment chez les espèces de singes. Tous les autres affichages faciaux, à l'exception des bâillements, ne présentaient pas tous les indices intentionnels définis mais étaient, au moins, dirigés vers un receveur. Fait intéressant, les bâillements présentaient différentes variantes d'intensité associées vraisemblablement à différentes fonctions sociales. Dans l'ensemble, ces résultats soulignent la fonction communicative des affichages faciaux des mangabeys à coiffe rouge et fournissent une base pour d'autres recherches sur leur communication intentionnelle

Imaging features of myopericytoma arising from the parotid gland: Report of 2 cases and literature review
Pan Y, Chen L, Shi D, Chen Y, Yu RS.
Medicine (Baltimore)
2021;100(14):e25471

A walnut-size mass in a parotid gland visible when yawning
 
Myopericytoma of the parotid gland is a rare condition of which preoperative definitive diagnosis is relatively challenging. The purpose of this case report is to highlight the radiologic features of myopericytoma of parotid gland.
 
A 62-year-old man presented with a history of a walnut-size mass in left parotid gland when yawned for half-month, and a 48-year-old woman complaint about a grape-size, painless mass behind the right ear for a month.
 
Radiological examinations suggested that both lesions were cyst-solid mixed lesions with relatively smoothed margins, with or without significant enhancement while the lesion without enhancement had a hemorrhage. Then a diagnosis of benign tumor arising from the parotid gland was made. Final diagnosis of myopericytoma was confirmed by histopathological and immunohistochemical examinations after surgical resection.
 
Both patients underwent excision of the tumor and the superficial parotidectomy with facial nerve preservation.
Both patients recovered without any intraoperative or postoperative complication and had no signs of recurrence during a 17-month and 5-year follow-up.
 
Gland myopericytoma is an exceedingly rare tumor which diagnosis can be challenging, and this is the first published report specifying the magnetic resonance features of the disease.
 
Une masse de la parotide extériorisée lors des bâillements
 
Le myopéricytome de la glande parotide est une affection rare dont le diagnostic précis préopératoire est relativement difficile. Le but de cet article est de mettre en évidence les caractéristiques radiologiques du myopéricytome de la glande parotide.
 
Un homme de 62 ans a présente depuis 15 jours une masse de la taille d'une noix dans la glande parotide gauche visible lorsqu'il bâille et une femme de 48 ans se plaint d'une masse indolore de la taille d'un raisin derrière l'oreille droite depuis un mois.
 
Les examens radiologiques ont suggéré que les deux lésions étaient des lésions mixtes kystiques solides avec des marges relativement régulières, avec ou sans rehaussement significatif tandis que la lésion sans rehaussement notait une hémorragie. Le diagnostic de tumeur bénigne de la glande parotide a été posé. Le diagnostic final de myopéricytome a été confirmé par des examens histopathologiques et immunohistochimiques après résection chirurgicale. Les deux patients ont subi une excision de la tumeur et une parotidectomie superficielle avec préservation du nerf facial.
 
Les deux patients se sont rétablis sans aucune complication peropératoire ou postopératoire et n'ont présenté aucun signe de récidive au cours d'un suivi de 17 mois et 5 ans. Le myopéricytome de la glande parotide est une tumeur extrêmement rare dont le diagnostic peut être difficile. Ceci est la première publication spécifiant les caractéristiques de résonance magnétique de cette pathologie.

Patterns of Contagious Yawning and Itching Differ Amongst Adults With Autistic Traits vs. Psychopathic Traits.
Helt MS, Sorensen TM,
Scheub RJ, Nakhle MB, Luddy AC.
Front Psychol 2021;12:645310

Yawning contagion by autists and psychopaths
 
Both individuals with diagnosed with Autism Spectrum Disorder (ASD) and individuals high in psychopathic traits show reduced susceptibility to contagious yawning; that is, yawning after seeing or hearing another person yawn. Yet it is unclear whether the same underlying processes (e.g., reduced eye gaze) are responsible for the relationship between reduced contagion and these very different types of clinical traits.
 
College Students (n = 97) watched videos of individuals yawning or scratching (a form of contagion not reliant on eye gaze for transmission) while their eye movements were tracked. They completed the Interpersonal Reactivity Index (IRI), the Autism-Spectrum Quotient (AQ), the Psychopathy Personality Inventory-Revised (PPI-R), and the Adolescent and Adult Sensory Processing Disorder Checklist. Both psychopathic traits and autistic traits showed an inverse relationship to contagious yawning, consistent with previous research.
 
However, the relationship between autistic (but not psychopathic) traits and contagious yawning was moderated by eye gaze. Furthermore, participants high in autistic traits showed typical levels of contagious itching whereas adults high in psychopathic traits showed diminished itch contagion. Finally, only psychopathic traits were associated with lower overall levels of empathy.
 
The findings imply that the underlying processes contributing to the disruptions in contagious yawning amongst individuals high in autistic vs. psychopathic traits are distinct. In contrast to adults high in psychopathic traits, diminished contagion may appear amongst people with high levels of autistic traits secondary to diminished attention to the faces of others, and in the absence of a background deficit in emotional empathy.
 
La réplication du bâillement chez les autistes et chez les psychopathes
 
Les individus chez qui un diagnostic de trouble du spectre autistique (TSA) est porté et les individus affectés de traits psychopathiques montrent une sensibilité réduite à la réplication du bâillement, c'est-à-dire bâiller après avoir vu ou entendu une autre personne bâiller. Pourtant, il n'est pas clair si les mêmes processus sous-jacents (par exemple, une fixation oculaire déficitaire) sont responsables de la relation entre une réplication réduite et ces types très différents de traits cliniques.
 
Des étudiants (n = 97) ont regardé des vidéos d'individus bâillant ou se grattant (une forme de contagion qui ne dépend pas du regard pour la transmission) pendant que leurs mouvements oculaires étaient suivis. Ils ont complété l'Indice de réactivité interpersonnelle (IRI), le Quotient du spectre de l'autisme (AQ), l'Inventaire révisé de la personnalité de la psychopathie (PPI-R) et la Liste de contrôle des troubles du traitement sensoriel des adolescents et des adultes.
 
Ceux avec des traits psychopathiques et des traits autistiques ont montré une réduction de la sensibilité à l'échokinésie du bâillement, conformément aux recherches précédentes. Il a été retrouvé chez les autistes un défaut de l'attention au regard de l'autre. Par contre ils sont sensibles à la contagion du prurit comme tout un chacun tandis que les adultes aux traits psychopathiques ont montré une contagion réduite aux démangeaisons.
 
Enfin, seuls les traits psychopathiques étaient associés à des niveaux d'empathie plus faibles. Les résultats impliquent que les processus sous-jacents contribuant aux perturbations du bâillement contagieux chez les autistes ou les psychopathes sont distincts. Contrairement aux psychopathes, une contagion diminuée peut apparaître chez les personnes ayant des autistes secondairement à une moindre attention au visage des autres, et en l'absence d'un déficit de fond en empathie émotionnelle.

A Prolonged Time to Diagnosis Due to Misdiagnoses: A Case Report of an Atypical Presentation of Eagle Syndrome
Michaud PL, Gebril M.
Am J Case Rep. 2021;22:e929816
 
 
Department of Dental Clinical Sciences, Faculty of Dentistry, Dalhousie University, Halifax, Nova Scotia, Canada.

Eagle syndrome and yawning
 
Eagle syndrome is an unusual condition in which the styloid process (SP) becomes elongated and causes different clinical symptoms due to pressure on adjacent anatomical structures. The symptoms are non-specific and include severe throat, facial, and ear pain, or headaches. They are usually exacerbated by head rotation, swallowing, yawning, or chewing, but atypical presentations exist. It is a difficult pathology to diagnose and it can take several years before a proper diagnosis is made.
 
This report describes the case of a dental student presenting with an atypical presentation of Eagle syndrome. His styloid processes were 75 mm long and he was affected with severe pain to his throat, the anterior part of his ears, his submandibular area, and his molar teeth. The pain was exacerbated during maximal mouth opening, yawning, mandibular protrusion, and during downward head tilt, but not during the classically described movements of head rotation, swallowing, yawning, or chewing. Due to the absence of the classic symptoms, even with knowledge of the condition and unusual direct access to several oral and maxillofacial specialists, it took 4 years and multiple misdiagnoses to reach the final diagnosis. Following bilateral styloidectomy, all pain subsided.
 
The clinical presentation of Eagle syndrome varies, and the symptoms are non-specific. This greatly increases the complexity of diagnosing the condition and raises the time to diagnosis and the chances of misdiagnoses. It is, therefore, crucial to recognize the diagnostic tools, applicable imaging, and definitive treatment alternatives to successfully identify and treat patients affected.
 
apophyse.styloide
 
Le syndrome d'Eagle et les bâillements
 
Le syndrome d'Eagle est une pathologie rare au cours de laquelle le processus styloïde (SP) s'allonge et provoque différents symptômes cliniques en raison de la pression exercée sur les structures anatomiques adjacentes. Les symptômes ne sont pas spécifiques et comprennent des douleurs sévères à la gorge, au visage et aux oreilles ou des maux de tête. Ils sont généralement exacerbés par la rotation de la tête, la déglutition, le bâillement ou la mastication, mais des présentations atypiques existent. C'est une pathologie difficile à diagnostiquer et cela peut prendre plusieurs années avant qu'un diagnostic correct ne soit posé.
 
Cet article décrit le cas d'un étudiant en médecine dentaire présentant un cas clinique atypique de syndrome d'Eagle. Ses processus styloïdes mesuraient 75 mm de long et il était atteint d'une douleur intense à la gorge, à la partie antérieure de ses oreilles, à sa région sous-maxillaire et à ses molaires. La douleur était exacerbée pendant l'ouverture maximale de la bouche, le bâillement, l'avancée mandibulaire et pendant l'inclinaison de la tête vers le bas, mais pas pendant les mouvements classiques de rotation de la tête, de déglutition ou de mastication. Malgré la consultation de plusieurs spécialistes bucco-dentaires et maxillo-faciaux, il lui a fallu quatre ans et de multiples erreurs de diagnostic pour parvenir au diagnostic exact. Suite à une styloïdectomie bilatérale, toutes les douleurs ont disparu.
 
La présentation clinique du syndrome d'Eagle varie et les symptômes ne sont pas spécifiques. Cela augmente considérablement la complexité du diagnostic de la maladie et augmente le temps de diagnostic et les risques d'erreurs de diagnostic. Il est donc crucial de reconnaître les outils de diagnostic, l'imagerie applicable et les alternatives de traitement pour identifier et traiter avec succès les patients affectés.
 

Le bâillement, du réflexe à la pathologie
Le bâillement : de l'éthologie à la médecine clinique
Le bâillement : phylogenèse, éthologie, nosogénie
 Le bâillement : un comportement universel
La parakinésie brachiale oscitante
Yawning: its cycle, its role
Warum gähnen wir ?
 
Fetal yawning assessed by 3D and 4D sonography
Le bâillement foetal
Le bâillement, du réflexe à la pathologie
Le bâillement : de l'éthologie à la médecine clinique
Le bâillement : phylogenèse, éthologie, nosogénie
 Le bâillement : un comportement universel
La parakinésie brachiale oscitante
Yawning: its cycle, its role
Warum gähnen wir ?
 
Fetal yawning assessed by 3D and 4D sonography
Le bâillement foetal
http://www.baillement.com

Autres documents mis en ligne ce mois-ci :
  •  


 
Recherche par mot du site

 
avec l'aide de FreeFind

 
Sir William Osler, Canadian physician (1849-1919).
In: Cushing H. The life of Sir William Osler. vol I, ch 14.
Oxford: Clarendon, 1925

 
Humanity has three great enemies, fever, famine and war.
Of these, by far the most terrible, is fever
 

baillement.com
baillement.info
yawning.info
écrits et réalisés par
le Dr Walusinski
To unsubscribe - Pour se désabonner
 
lire les lettres précédentes d'information du site