Introduction
Qu'est-ce qu'un bâillement
Bâiller : l'étymologie
Quand bâillons-nous ?
Interprétations historiques
Pourquoi bâillons-nous?
Contagion du bâillement (2004)
Phylogénèse
Neurophysiologie du bâillement
Schémas anatomiques, embryologie
Sémiologie et examen clinique
Complications : manoeuvre de Nélaton
Bâillements pathologiques
Bâillements iatrogènes
Enquête en médecine générale
Observations et cas cliniques
Les mystères restant à éclaircir
Bibliographie
Neural basis of drug induced yawning
Visiter des sites sur le sommeil
Visiter des sites médicaux et bibliothèques
Résumé-vulgarisation
Imprimer des textes du site
Les critères éthiques du site
L'actualité du site
Répondre au sondage du site
L'auteur : Dr O. Walusinski
Index du site
lexique
Le bâillement vu par les peintres
Du bâillement en littérature
Télécharger textes du site
La lettre d'information du site
 

 
avec l'aide de
FreeFind

 
 
 
 
 Le bâillement, du réflexe à la pathologie
Le bâillement : de l'éthologie à la médecine clinique
Le bâillement : phylogenèse, éthologie, nosogénie
 Le bâillement : un comportement universel
La parakinésie brachiale oscitante
Yawning: its cycle, its role
Warum gähnen wir ?
 
Fetal yawning assessed by 3D and 4D sonography
Le bâillement foetal
Le bâillement, du réflexe à la pathologie
Le bâillement : de l'éthologie à la médecine clinique
Le bâillement : phylogenèse, éthologie, nosogénie
 Le bâillement : un comportement universel
La parakinésie brachiale oscitante
Yawning: its cycle, its role
Warum gähnen wir ?
 
Fetal yawning assessed by 3D and 4D sonography
Le bâillement foetal
http://www.baillement.com
 macaque
  
 

 mise à jour du
20 avril 2006
This is the first report of the conditioning of yawning in primates
C'est la première fois qu'un bâillement conditionné est rapporté chez des primates
macaque

logo

Adult male macaques can yawn voluntarily !
An operant conditioning paradigm comprising continuous food-reinforcement, fixed-ratio responding, and extinction procedures prove the possibility that adult male macaques can control their rate of yawning.
 
Food rewards were given contingent upon the performance of one of three natural responses in adult male Pigtail macaques:
- scratching
- yawning
- the facial expression "protruded lips"
  • Scratching rapidly increased in frequency when it was followed by food, as did variability in form of scratching and one form in particular, using the feet.
  • The facial expression was resistant to the conditioning procedures.
  • Yawning increased in frequency when followed by food, with extinction and reconditioning procedures confirming the establishment of the conditioned response. Two non-food-deprived Macaca tonkeana quickly learned to produce yawns for food rewards. They also increased the rate of production according to fixed-ratio requirements, and showed initial response peaks followed by diminished rates of yawning during extinction.
This is the first report of the conditioning of yawning in primates.
Together, the results contribute to the literature on the differential conditionability of different classes of behavior, and suggest the possibility that Macaques can voluntarily display "reflexive" acts for social goals.
It is necessary to suggest that a link betwen satiety and yawning are proved in the PVN of the hypothalamus: an interference ? (what role play the hypocretin ?)  
 
Les singes macaques mâles adultes peuvent bâiller volontairement !
Un paradigme de réflexes conditionnés par de la nourriture - récompense, comportant une étape de conditionement, une épreuve test, une procédure finale sans récompense, montre que les macaques mâles adultes sont capables d'augmenter la fréquence de leurs bâillements volontairement.
 
La récompense alimentaire était donnée en cas de réussite à trois comportements naturels chez le Macaques Pigtail mâles adultes:
- toilettage
- bâillements
- expression faciale lèvres et bouche protruses
  • Le toilettage augmente rapidement de fréquence quand il est suivi de nourriture, bien que variant d'aspects, pouvant en particulier, être éventuellement réalisé avec les pieds.
  • Aucune expression faciale ne put être obtenue par un conditionnement alimentaire
  • Le bâillement augmente de fréquence quand il est récompensé par de la nourriture. L'absence de récompense fait rapidement décroître cette fréquence indiquant bien ainsi qu'il s'agit d'un conditionnement réflexe. Une autre expérience avec des Macaques Tonkeana montre qu'ils apprennent rapidement à bâiller pour avoir de la nourriture et cessent cette attitude quand la récompense disparaît.
C'est la première fois qu'un bâillement conditionné est rapporté chez des primates.
Ces travaux contribuent à établir la classification de différents comportements naturels suivant qu'ils sont éligibles au conditionnement ou non. Enfin, ils montrent que les Macaques peuvent déclencher volontairement leurs bâillements.
Le lien existant entre satiété et bâillement, au niveau du PVN de l'hypothalamus, explique-t-il cette possibilité de conditionnement alimentaire ? (quel rôle joue l'hypocrétine ?)
 
« It is ironic that testosterone "the male sex hormone," is more closely associated with the yawning rate than with the mounting or intromitting rates » Charles Phoenix
 
 
Sexual steroids exert several effects on both central dopaminergic and oxytocinergic systems by acting either at the genomic or membrane level  
yawns-canines
credit photo : "Asif A. Ghazanfar and Aristides Arrenberg"
Max Planck Institute for Biological Cybernetics
Tuebingen; Germany.
merci à eux
pour la science
 
Pour La Science
A lire, page 66, dans le numéro 312, d'octobre 2003