baillement.com
baillement.info
yawning.info
 
logo
dimanche 1 février 2009
la lettre d'information du site baillement.com N°76
Si vous ne voyez pas les images, cliquez ici pour lire cette lettre dans votre navigateur.
If you cannot see pictures below, to view the email in your web browser click here
baillement.com est libre d'accès, base documentaire pour comprendre, chercher, travailler

Hand up! Yawn and Raise Your Arm
Walusinski O, Neau JP, Bogousslavsky J.
Submitted
 
La parakinésie brachiale oscitante
Walusinski O, Quoirin E, Neau JP.
La Revue Neurologique
2005;161(2):193-200
 
tdm1
 
 
 
Classiquement, la parakinésie est un mouvement anormal qui parasite, caricature ou remplace un mouvement normal

Why a paralysed arm raises during yawning?
 
In some cases of hemiplegia the onset of yawning is associated with an involuntary raising of the paralyzed arm. Six observations of this movement, which is seldom described probably because it is mostly neglected, were made in two neurology units. The descriptions were compared with other cases that have been published in the medical literature of the last 150 years. We have the hope to collect your clinical cases in the future !
 
Cerebral imagery shows a lesion that is most often localized on the internal capsule. After comparison with experimental models in cats, it is proposed that the section of the corticoneocerebellum tract of the extrapyramidal system disinhibits the spinoarcheocerebellum tract, enabling a motor stimulation of the arm by the lateral reticular nucleus, which harmonizes both central respiratory and locomotor rhythms.
 
When certain subcortical structures, phylogenetically more primitive, are thus disinhibited, they regain autonomy in the homeostasis process associating the massive inspiration of yawning, a form of maintenance behavior that stimulates vigilance , with a motor control that is active during locomotion. For this phenomenon we coined the term "parakinesia brachialis oscitans".
 
parakinesie = video
 
Pourquoi un bras paralysé se mobilise au cours du bâillement ?
 
Bien des neurologues cliniciens ont le souvenir d'avoir constaté, chez des malades hémiplégiques, la mobilisation d'un bras paralysé pendant un bâillement. La singularité du phénomène apparaît plus liée à une négligence d'évaluation, conduisant à une sous évaluation, qu'à une réelle rareté.
 
Nous présentons six cas cliniques recueillis en Suisse et en France et les comparons aux cas rapportés dans la littérature depuis 150 ans et souhaitons que d'autres cas nous soient communiqués à l'avenir.
 
L'imagerie cérébrale montre le plus souvent une lésion au niveau de la capsule interne. Après comparaison avec des modèles expérimentaux chez le chat, il est proposé une explication physiopathologique: quand la lésion interrompt le faisceau cortico-néocerebelleux du système extra-pyramidal, le faisceau spinoarchéo-cérbelleux est désinhibé, permettant la stimulation motrice du bras paralysé par le noyau réticulaire latéral du tronc cérébral qui couple le rythme respiratoire avec la locomotion chez les quadrupèdes.
 
Chez les quadrupèdes, le noyau réticulaire latérale assure une coordination fixe d'un mouvement ventilatoire par foulée quelque soit la vitesse de l'animal. Chez l'homme, une dissociation permet une large palette de couplage de 4/1 à 1/1. Ainsi, quand cette structure sous-corticale, phylogénétiquement plus ancienne, est désinhibée, elle retrouve un automatisme coordonnant le mouvement du bras et l'ample inspiration du bâillement. Pour baptiser ce phénomène clinique, nous avons créé le terme parakinésie brachiale oscitante. Une parakinésie est un mouvement anormal qui parasite, caricature ou remplace un mouvement normal, en l'occurence touchant le bras (brachiale). Oscitant est emprunté du latin oscitantis, qui bâille, comme les fièvres, baptisées autrefois, d'oscitante.
pbo
Reférences historiques : "Tout est dit et l'on vient trop tard..." La Bruyère :
 
Abercrombie J, Gendrin A Des maladies de l'encéphale et de la moelle épinière Germer-Baillière 1835
Abercrombie J Yawning and apoplexy Medical Times and Gazette 1863;1:656-661
Bauer G. et al Involuntary motor phenomena in the locked in syndrome J Neurology 1980;223;:91-198
Bertolotti M. Etude sur la pandiculation automatique des hémiplégiques Rev Neurol 1905;2(19): 953-959
Blin O, Rasol O, Azulay JP, Serratrice G. A single report of an hemiplegic arm stretching related to yawning J Neuro Sci 1994;126:225-227
Brissaud E, Pinard, A, Reclus P Pratique médico-chirurgicale Hémiplégie par A Souques Masson 1907, p538-539
Brissaud E Leçons sur les maladies nerveuses Masson 1895, p458
Darwin E. Zoonomia 1801
de Buck Classification des mouvements anormaux associés à l'hémiplégie Rev Neurol 1899;6:361-365
Furtado D. Provocation spinale d'un réflexe de bâillement. Rev d'oto neuro ophtalmologie.1951;23(1):
Ghika J., Bogousslavsky J. Dissociated preservation of automatic-voluntary jaw movements in a patient with biopercular and unilateral pontine infarcts Eur Neurol 2003;50:185-188
Heusner A P Yawning and associated phenomena Physiological Review 1946;25:156-168
Klippel M et Monier-Vinard R. Hémiplégie flaccide. Nouveau Traité de Médecine. Masson. 1928 p 316
Lanari A., Delbono O. The yawning and stretching sign in hemiplegics Medicina (B Aires) 1983;43(3):355-35
Liecey Nouvelle observation de bâillement convulsif périodique Le Courrier Médical 1879;29;334-336
Liégey Deux observations de bâillements intermittents Gazette médicale de Strasbourg 1851; p118-119
Louwerse E Forced yawning as a pseudobulbar sign in amyotrophic lateral sclerosis J Neuroscience Research 1998, sup, 392
Mulley G. Assoctiated reactions in the hemiplegic arm Scand J Rehab Med 1982;14:117-120
Ogle JW. Arm rising during yawning The Medical Times and Gazette. 28 february 1863 p 213
Pierre Marie La Pratique Neurologique Hémiplégie, mouvements associés Masson 1911, p477-480
Pierre Marie et Léri A. Mouvements involontaires dans les membres paralysés 1911 Nouveau Traité de médecine et de thérapeutique Brouardel, Gilbert, Thoinot JB Baillière Ed 1911 p283-291
Purves-Stewart J. Le diagnostic des maladies nerveuses 1939
Quoirin E. Elévation involontaire du membre supérieur chez l'hémiplégique lors d'un bâillement Thèse doctorat en médecine Poitiers 2002
Thomson HC Associated movements in hemiplegia : their origin and physiological significance Brain 1903;26:515-523
Töpper R, Mull M, Nacimento W Involuntary stretching during yawning in patients with pyramidal tract lesions: further evidence for the existence of an independent emotional motor system European J Neurology 2003;10:495-499
Trautmann R. Le bâillement Thèse Bordeaux; 1901-02; N° 40; 86 pages
Vulpian A Leçons sur la physiologie générale et comparée du système nerveux faites au Museum d'histoire naturelle. Rédigées par E.Brémond. Paris, Baillière, 1866
Vulpian A Maladies du système nerveux Paris, Doin, 1879
Walshe FMR  On certain tonic or postural reflexes in hemiplegia with special reference to the so called "associated movements".   Brain, 1923;46:1-37
Wimalaratna HS, Capildeo R. Is yawning a brainstem phenomenon ? a stroke patient who stretched his hemiplegic arm during yawning Lancet 1988;1(8580):300

medicamail
 
 
 


medicamail

A practical treatrise on apoplexia
Mushet WB
J. Churchill
London - 1866

Presence of premonitory symptoms. Diagnosis of cerebral hemorrhage
 
It is certain that premonitory symptoms are sometimes absent, although the following are systematically enumerated as respectively preceding the attack in various cases. To me it appears contendible whether they generally occur, and if so, should be regarded as true prodromata, rather than indications of pre-existing disease of brain, heart, or kidney, or of the actual occurrence of effusion.
 
Rochoux, much of the same opinion, maintained that it is rare to observe precursory symptoms in cases of cerebral hemorrhage. He writes, "Sur soixante-neuf apoplectiques dont j'ai recueilli les histoires, onze ont présenté des symptômes précurseurs, et parmi eux, cinq étaient habituellement sujets des vertiges qui ne se sont pas sensiblement augmentés aux approches de l'attaque. Ainsi, pour être tout-à-fait exact, il faut dire, que six malades seulement ont éprouvé des symptômes précurseurs, et qui réduit les individus, dans ce cas, à moins d'un dixième."-(Dict. de Méd., tom. IV. p. 104.)
 
The symptoms referred to are weight and pain in the head, vertigo, tinnitus, deafness, throbbing of the temporals or carotids, epistaxis, lacrymation, diplopia, heteropiae, muscae, ptosis, trembling speech, sighing, yawning, vomiting, change of countenance, deviation of the mouth, starting of the limbs, excitement, agitation, numbness of the extremities, vacillation, stumbling, chilliness, flushing, pallor, grinding of the teeth, especially during sleep, wakefulness, drowsiness, incubus, incoherence, and loss of memory.
 

erasmus
Erasmus Darwin (1731-1802)
  
pdf des textes de zoonomia
 
 
 
 
Charles Darwin
bicentenaire de sa naissance le 12 février 2009

Yawning and pandiculation in Zoonomia 1801zoonomia

Etude sur la pandiculation automatique des hémiplégiques
Bertolotti M.
Rev Neurol
1905;2(19): 953-959

En étudiant les mouvements associés au bâillement des hémiplégiques, j'ai pu constater que d'une façon générale, ils s'accomplissent en deux temps successifs : dans un premier temps on peut observer une abduction du bras et une flexion legère de l'avant-bras sur le bras (mouvements provoqués par l'acte inspiratoire, théorie de Mann), tandis que dans un deuxième temps il peut se faire une extension de l'avant-bras, du poignet et notamment une hyperextension des doigts de la main, qui dans quelques cas peut se limiter à la contraction des muscles extenseurs de la première phalange et chez d'autres, au contraire, peut se manifester par l'extension et l'abduction de toutes ces phalanges (main en éventail). Tous ces mouvements associés sont limités le plus souvent au bras, toutefois on peut les observer aussi, dans quelques cas, au membre inférieur, dans le domaine des muscles extenseurs.
 
J'ai pu déterminer, à la suite de mes recherches, que le phénomène de la pandiculation automatique du côté hémiplégique se manifeste le plus souvent dans le deuxième ou troisième mois après l'ictus, c'est-à-dire à peu près au même moment où s'établit la contracture. A ce propos j'ai constaté que l'époque de la première manifestation de ces mouvements automatiques, dans la plupart du cas, peut être bien établie par le malade ou par son entourage, qui croît toujours pouvoir considérer ce phénomène moteur comme un signe très favorable de guérison prochaine.

The nervous system of the human body as explained in a series of papers read before the Royal Society of London with an appendix of cases and consultations on nervous diseases.
Charles Bell
London. Henry Renshaw Ed.1844. p411
 
Des maladies de l'encéphale et de la moelle épinière
John Abercrombie
1829
 
"On remarqua que, chaque fois que cet homme bâillait, son bras exécutait un mouvement subit et involontaire d'abduction."
 
 
Yawning and apoplexy
The Medical Times and Gazette 1863

abercrombie

Associated movements in hemiplegia : their origin and physiological significance
H. Campbell Thomson
Brain
1903;26:515-523
PDF

The circumstances which give rise to involuntary movements of the arm during yawning are not quite so obvious, for it is not apparent at first sight why the two movements should have ever been associated.
 
That the occurrence of these movements is dependent upon the removal of inhibitory influences is clear from what has already been said, and it is interesting to note that the dissociation has not yet become quite complete even in health, for the involuntary stretching of the limbs during a yawn is familiar to every one.
 
In one instance I have observed that deep yawning is occasionally accompanied by some involuntary jerky movements of flexion of the left arm, quite different to the ordinary stretching of the limb and much more nearly approaching the movements one sees in hemiplegia. It is also interesting to note that in this case it was the left arm which moved, for in a right-handed man one would expect the left arm to be less specialised and therefore less strongly inhibited than the right.
 
In hemiplegia the paralysed arm is often drawn across the chest with very great force and at the same time the leg may be drawn up. In order to arrive at some conclusion with regard to the meaning of this association it is necessary to consider some aspects regarding the development of the function of respiration .....
 
 
Les circonstances daans lesquelles le bras se meut pendant le bâillement ne sont pas Les circonstances qui provoquent les mouvements involontaires du bras pendant le bâillement ne sont pas évidentes, car il n'est pas clair, à première vue, pourquoi ces deux mouvements sont couplés.
 
Que l'occurrence de ces mouvements soit dépendante de la disparition d'influences inhibitrices est clair et il est intéressant de noter que la dissociation n'est pas encore devenue tout à fait complète même chez le sujet sain, car les mouvements d'étirement involontaire des membres pendant un baîllant est familier à chacun.
 
Dans un cas, j'ai observé qu'un bâillement profond était parfois accompagné par quelques mouvements saccadés involontaires de flexion du bras gauche, tout à fait différent à l'étirement ordinaire du membre et beaucoup plus poche du mouvement observé au cours de l'hémiplégie. Il est aussi intéressant de noter que dans ce cas c'était le bras gauche qui s'était déplacé, car chez un droitier on s'attendrait à ce que le bras gauche soit moins spécialisé et donc moins fortement inbibé que le droit.
 
Dans l'hémiplégie, le bras paralysé est souvent bougé vars la poitrine, avec une très grande force et en même temps le pied peut aussi se mobiliser. Pour parvenir à une certaine conclusion en ce qui concerne la signification de cette association il est nécessaire de considérer quelques aspects du développement de la fonction respiratoire.....

The Medical Times and Gazette
Medical and Surgical Practice
28 fébruary 1863

Dr Ogle adds in a note: "Since the above was written, we have had, in St George's Hospital, a man affected with incomplete hemiplegia, whose paralysed arm shook vehemently on any emotion being experienced, and whose flexed and paraysed fingers were extended involuntary whenever he yawned".

Encyclopédie historique des neurosciences
Du neurone à l'émergence de la pensée
François Clarac
Jean-Pierre Ternaux
 
encyclopédie

Les neurosciences représentent aujourd'hui la pointe de la recherche scientifique. Cette discipline nouvelle, apparue au milieu du XXe siècle, est pourtant le résultat d'une histoire longue, chaotique et passionnée.
 
Ce livre montre comment les neurosciences sont en fait le produit, depuis l'Antiquité, des observations, explorations, hypothèses et théories faites par de nombreux pionniers. Il permet de comprendre le cheminement des idées et la succession des découvertes qui ont mené à la compréhension actuelle des mécanismes de fonctionnement d'un organe aussi complexe que le cerveau.
 
Structuré en trois grandes parties, il débute par une histoire des grandes avancées scientifiques et des grands noms qui ont donné naissance à la discipline actuelle. Viennent ensuite un glossaire complet qui définit les grands concepts des neursociences et les replace dans le contexte qui les a vu émerger, ainsi qu'un répertoire biographique des auteurs.
Des annexes consultatives telles qu'un lexique anglais-français, des index et une ligne du temps, permettent également plusieurs niveaux de lecture et de manipulation.
 
Cet ouvrage de référence unique et d'une richesse exceptionnelle est unique en son genre et indispensable à chacun de ceux qui s'intéressent à l'histoire de la neurologie et des neurosciences.
 
 
Extrait du glossaire p 639
Bâillement, comportement de (yawn behaviour)
Ce comportement pourtant si banal a en fait été très peu étudié par le passé. Il a par contre particulièrement retenu l'attention de JM. Charcot et de tous ceux qui, avec lui se sont intéressés à l'hystérie. Une description très précise a été réalisée par le Dr. O.Walusinski et est en ligne à l'adresse suivante: http://www.baillement.com. D'autres publications du même auteur sont présentées sur ce site !!!!

darwin
12 février 1809 bicentenaire
19 avril 1882
 
The Lancet : Darwin's gift

 
2009, the world celebrates Charles Darwin
This year marks the bicentennial of his birth (12 february 1809) and the 150th anniversary of the publication of On the Origin of Species, a book that has influenced, inspired, and informed nearly every scientific discipline.
 
2009, le monde célèbre Chares Darwin
Cette année marque le bicentenaire de la naissance de Charles Darwin (12 février 1809) et le 150° anniversaire de la publication de "De l'origine des espèces", le livre qui a influencé, inspiré et éclairé à peu près toutes les disciplines scientifiques.
 
"Many of actions as hiccough & yawn are probably merely coorganic as connexion of mammae & womb - We need not feel so much surprise at male animals smelling vaginae of females - when it is recollected that smell of ones own pud not disagree - Ourang outang at Zoolog Gardens touched pud of young male & smelt its fingers. Seeing a dog & horse & man yawn, makes me feel how much all animals are built on one structure."
 
the passage comes from Darwin's NOTEBOOK M 846-89
It is transcribed in: Barrett et al, Charles Darwin's Notebooks, 1836-1844:
Geology,Transmutation of Species, Metaphysical Enquiries. p. 540.
Dr John van Wyhe Director The complete work of Charles Darwin University of Cambridge
darwin
The evolution of an intelligent design

Manuel Roncagliolo
Center for Neurobiology
and Developmental Plasticity
Faculty of Science
Universidad de Valparaiso
CHILE
 
 
 
 
 
 
Jose R. Eguibar
Alejandro Moyaho
Jaime Valencia
Instituto de Fisiolog§a
Benemerita Universidad Autonoma de Puebla
Apdo. Postal 406, Puebla, Pue. C.P. 72000 Mexico

Dear Doctor Walusinski:
 
The day 28 December 2008, has died in Chile at the age of 82 years, Dr. Ruth-Urbá-Holmgren, pioneer in research on the neurophysiology of yawn.
 
Latinoamerican scientific societies pay a heartfelt tribute to this outstanding scientist. She contributes significantly to the development of several generations of researchers in Chile, Cuba and Mexico. With admiration and gratitude,
 
Manuel Roncagliolo nous a fait part de sa peine en nous annonçant le décès, le 28 décembre 2008, du Dr Ruth-Urbá-Holmgren, pionnière dans les recherches sur la neurophysiologie du bâillement, d'abord à Cuba puis à Mexico et enfin au Chili, où elle a contribué à la formation de nombreux neurophysiologistes.

Le bâillement, du réflexe à la pathologie Le bâillement : de l'éthologie à la médecine clinique Le bâillement : phylogenèse, éthologie, nosogénie  Le bâillement : un comportement universel La parakinésie brachiale oscitante Yawning: its cycle, its role Warum gähnen wir ?   Fetal yawning assessed by 3D and 4D sonography Le bâillement foetal Le bâillement, du réflexe à la pathologie Le bâillement : de l'éthologie à la médecine clinique Le bâillement : phylogenèse, éthologie, nosogénie  Le bâillement : un comportement universel La parakinésie brachiale oscitante Yawning: its cycle, its role Warum gähnen wir ?   Fetal yawning assessed by 3D and 4D sonography Le bâillement foetal http://www.baillement.com

Autres documents mis en ligne ce mois-ci :

Résultats du sondage
 au 31 janvier 2009
 
 
Recherche par mot du site

 

 
avec l'aide de FreeFind


Nombre de questionnaires remplis : 3531
Combien de fois bâillez-vous par jour ? <5 = 24,0%.. 5-10 = 24,6%.. 10-15 = 15.3%.. 15-20 = 9,8%.. >20 = 26,3%
Ressentez-vous des baillements excessifs ?
59,4% = non, tant mieux
32,4% = oui et je ne sais pas pouquoi
8,4% = oui et je prends des antidépresseurs
1,0% = oui et je prends des anti-épileptiques
5,5% = oui et je prends d'autres médicaments
2,5% = oui et j 'ai des troubles neurologiques
2,3% = oui et j 'ai des troubles hormonaux
1,7% = oui et j 'ai des tics moteurs
1,6% = oui et j 'ai des tocs
déclenchez-vous facilement le bâillement d'autrui ? 75,1%
êtes-vous sensible au bâillement d'autrui ? 71,1%
 
Charles Bell
Essays on the Anatomy and Philosophy of Expression
1877
 
"Expression is to passion what language is to thought"
 

"L'expression du visage est à la passion ce que le langage est à la pensée"

baillement.com
baillement.info
yawning.info
écrits et réalisés par
le Dr Walusinski
 
lire les lettres précédentes d'information du site
 
tapez votre email - give your email
pour ne plus recevoir cette lettre - to unsubscribe to the website's letter: